Semagrow » Bien-être » Comment choisir sa bouillotte ?

La bouillotte est un accessoire utile en période hivernale. Elle protège ses détenteurs du froid, mais sert également à traiter quelques maux. Utilisée autrefois par les personnes âgées, la bouillotte, bien qu’étant un objet ancien, est encore très présente dans les foyers. Elle existe en plusieurs modèles et chaque modèle dispose d’une fonction bien précise. Découvrez comment choisir le modèle qu’il vous faut à travers ce guide. 

Prendre en considération les types de bouillottes et ses besoins 

Il existe deux types de bouillottes sur le marché. La bouillotte à eau et la bouillotte sèche. Une fois que vous aurez pris connaissance de toutes les spécificités de ces deux modèles, vous pouvez commander une bouillotte pas chère ici

De la bouillotte sèche 

La bouillotte sèche est l’opposé de celle à eau. Les deux jouent le même rôle, mais n’utilisent pas les mêmes éléments pour se chauffer. Une bouillotte sèche fonctionne grâce à des constituants secs, ce qui la dispense de l’usage d’eau comme un moyen d’accumulation. Comme constituant ou matériaux de stockage de la chaleur, on distingue : 

  • les graines d’épeautre ;
  • les noyaux de cerise ;
  • les graines de lin ;
  • les graines de riz. 

En choisissant d’utiliser une bouillotte sèche, vous vous donnez la possibilité de la fabriquer par vous-même. Pour y arriver, il vous faut juste avoir quelques connaissances en couture, avoir de belles idées, de bons tissus et un peu de créativité. Par ailleurs, la bouillotte sèche est connue pour sa simplicité d’utilisation. Pour la réchauffer, il vous suffit de vous servir d’une micro-onde ou de la poser simplement sur un appareil chauffant. 

De la bouillotte à eau 

La bouillotte à eau pour sa part se chauffe grâce à l’eau qui y est conditionnée. Cette bouillotte a la capacité de vous tenir au chaud pendant au moins huit heures. Vous pouvez l’adopter si vous êtes enclin au froid. Elle est recommandée pour chauffer un lit, ou pour atténuer d’autres maux tels que le mal de ventre, le mal de dos, etc. 

bouillotte dorsale

Le type de chaleur, un facteur déterminant pour votre choix

La bouillotte sèche prenant des graines procure une douce chaleur, mais cette dernière ne dure guère dans le temps. Vous pouvez en faire usage pour soulager un besoin immédiat (maux de tête, mal musculaire, etc.) Contrairement à la bouillotte sèche, celle à eau fournit une chaleur bien plus intense et continue. Elle est idéale pour diffuser un peu de chaleur sous le lit, le canapé, etc.  

Au regard de ces données, la bouillotte à eau semble présenter plus d’avantages que la bouillotte sèche. Toutefois, il vous revient de choisir le modèle qu’il vous faut en vous basant sur l’usage que vous souhaitez en faire. Il existe une troisième forme de bouillotte, celle en argile. Elle intervient dans un contexte beaucoup plus thérapeutique. Avec une telle bouillotte, vous bénéficierez d’une chaleur plus pénétrante. 

En somme, vous êtes appelé à prendre une décision en tenant compte des caractéristiques de chaque bouillotte, et tout ceci croisées avec vos propres besoins en termes de chaleur. Il ne s’agit donc pas de préférer une bouillotte à eau à celle contenant des graines sans tenir compte de leurs différentes utilités. 

Comment choisir sa bouillotte ?